Visualiser son site comme un webmaster – webdesigner

Ergonomie

Cet aspect est très important. Vous présentez votre site à l’écran, qui par défintion fatigue les yeux. Il est donc impératif que vous pensiez à la charte graphique de votre site, jusqu’au moindre détail, pour faciliter en tout point la lecture de votre site.
Les couleurs jouent un rôle primordiale à l’écran… Attention au codes couleurs qui rendent bien en offset… mais qui tuent à l’écran. Type fond noir et écritures blanche… réservé plutôt pour les sites branchés… avec un côté artistique… plutôt sombre.

Chaque couleur à une signification une recherche simple sur Google vous en dira long. Tapez “ couleurs et ergonomie site “.

Donc, règle à respecter penser au repose des yeux. Des écritures lisibles, des teintes harmonieuses et pas trop de contrastes forts.

Enfin, pensez aux daltoniens (daltoniens) qui ne distinguent pas temps les nuances que nous… donc contrastez néanmoins. Attention au vert et au rouge.

Schématiser son arborescence

Visualiser son site et le transcrire sur papier : les tiroirs, sous tiroirs, jusqu’aux classeurs et feuillets. Cette étape peut vous paraître rébarbative, mais elle est bien plus importante que ça. Elle vous permet de cadrer exactement l’effet que produira votre site. Les pages appelées dès l’accueil ou pas, leur contenu et un tas d’éléments essentiels. De plus, une fois que vous serez devant votre écran, l’aspect purement technique peut vous faire oublier d’autres aspects plutôt marketing. Alors faites votre plan sur papier et surlignez bien les lignes directives à ne pas perdre de vue. N’hésitez pas s’il le faut à parcourir votre site comme le ferait un internaute.

Votre site et son arborescence

Dès le départ pensez à la ramification de votre site. L’index (accueil), les répertoires, sous-répertoires… etc.
N’hésitez pas à faire un schéma, presque qu’un organigramme, de façon à être sûr que votre site est fonctionnel. Chaque information doit être atteinte en un minimum de 3 clics. Vous êtes en train d’élaborer l’arborescence de votre site, la vraie fondation.

L’arborescence de votre site est en fait la déclinaison d’amont en aval de son contenu, partant de l’index, à vos rubriques, sous rubriques et enfin fichier. Cet aspect est très important car va jouer directement sur l’accessibilité de votre contenu. Pensez et repensez le cheminement de vos pages, afin que la navigation sur votre site soit optimale, et surtout n’oubliez aucune page.

Pages orphelines

Attention aux pages orphelines (liées à peu d’autres pages, voire parfois aucune. ) , ou aux pages qui se trouvent au fin fond d’une navigation. Une moyenne de 3 clics de votre page d’accueil à la page visée est une bonne moyenne. Utilisez la thématique de vos pages pour les lier entre elles, directement dans votre contenu, cela peut ajouter à la fluidité de navigation, mais pensez à faire un lien vers la page précédente de la même façon, fluide.

Noms de fichiers

Les noms que vous donnerez à vos éléments de site sont importants. Suivez la logique qui déclinera vos « mots clés urls » d’amont en aval : partez du domaine d’activité (noms du site), en passant par ses ramifications (noms des répertoires, à nommer selon leur contenu réel : “clients” – “catalogue” – “boutique” – “galerie”… etc), par ses sous-chapitres (noms des sous-répertoires), puis ses spécialités (noms des fichiers). L’application est bonne aussi pour les fichiers images (qu’il faut nommer clairement et pour lesquels il faut absolument réserver un répertoire “images” ou “img”.)

Soyez précis dans vos appellations plus par soucis de clarté qu’autre chose, même si certains savent déjà que cela peut aider au référencement. En faire trop peut nuire aussi. Un nom à rallonge vous desservira. Certes, il contiendra X mots clés, mais embrouillera finalement la lecture de vos urls. Donc, être concis, 1 maximum 2 mots séparés d’un – tiret suffisent à nommer un répertoire, une page ou un fichier. A noter qu’un nom à rallonge, ajouté au chemin des répertoires et sous-répertoires aboutit à une url impossible à retenir, et moins facile à référencer, donc difficile à indexer.

Attention, un nom de site, de fichier, de répertoire et autre ne doit jamais contenir d’espace ou d’underscore _ , qui ne sont pas séparateurs de mots. Personnellement j’utilise le tiret –

Plan de site

Votre plan de site est la page représentative de votre site bonne tant pour vos lecteurs que pour les moteurs. Pour google, lui soumettre un sitemap, même txt est souhaitable. Ce fichier décline les chapitres de votre site par ordre d’importance, d’amont en aval. Présentez votre arborescence clairement (ne dépassez pas les 100 liens si possible).

CSS

La CSS, est une feuille de style allouée à vos pages de site. Elle permet de déterminer les formats et types de polices des titres, paragraphes, menus de navigation et autres contenus de vos pages. Très utile car permet de modifier l’intégralité des pages liées.