Cibler un référencement optimum

Il n’y a pas que les annuaires qui soient des outils de référencement. Par définition, tout ce qui peut vous renvoyer un lien est du référencement. A cogiter ! Néanmoins, respectez les sites qui vous offrent des plages où placer votre http. Il ne s’agit pas d’aller les envahir égoïstement. Un forum ou un livre d’or et d’autres, n’ont pas pour vocation première de faire votre promotion; sinon des salons et espaces sont réservés à cet effet.

La règle d’or

Il ne suffit donc pas seulement de mettre un site en ligne, avec toutes ses metas parfaitement remplies, pour qu’il soit en vue et surtout régulièrement visité. Ce qui aide beaucoup au référencement d’un site, ce sont : le contenu effectif, l’optimisation, les retours liens, c’est à dire les sites qui font un lien vers le vôtre, les backlinks créés par les annuaires de référencement, donc le référencement pur et les partenariats, les sites amis, ou simplement les fans.
Les principaux mots clé pour réussir le référencement de votre site sont : « méta », « référencement », « moteurs de recherches », « annuaires », « ajouter un site », « partenaires »; mais encore « contenu », « pertinence » donc « rank » ET « trafic ».

Liens, partenariats et échanges

Soumission ou échange de contenu

Par exemple, certains sites, entre autres annuaires, vous proposent de leur soumettre un article, avec lien vers votre site inclus. En général, ces sites sont bien référencés, spécialisés et ont du rank. En plus de vous offrir une plage de promotion et un lien en dur, c’est du bon référencement, tout de même moins froid qu’une rubrique d’annuaire. Si le site dit traite de surcroît du secteur d’activité dans lequel vous exercez, c’est encore mieux. Quelques visiteurs supplémentaires sont à prévoir au tournant. Vous pouvez mettre à jour cet article, ou éditer une nouvelle annonce quand cela s’y prête , ce qui conforte votre référencement. Là encore, des annonces dans des sites qui n’ont vraiment rien à voir avec votre activité ont peu d’intérêt.

L’atout majeur des ces soumissions d’articles c’est que bien souvent ces sites / annuaires ont un contenu qui implique du trafic. Les internautes y seront peut-être appelés par d’autres requêtes que celles spécifiques à votre site, mais passeront peut-être aussi par la page que vous y avez créé. Un gain de visiteurs supplémentaires et une ouverture vers des réseaux différents de ceux générés par votre optimisation et votre référencement de base.
Les partenariats

Partenariat / échange de liens

Clairement et dans le langage du web, créer un partenariat / échange de liens, c’est « échange de liens sur des pages miroir d’un site vers un autre ». Personnellement, je pense que c’est la cerise sur le gâteau du référencement. Faire de bons partenariats en accueil, en page partenaires ou en pied de pages de votre site; avec des sites ayant évidemment un rapport avec votre activité est un plus évident à bien des niveaux.

Cet échange n’est pas à réaliser avec vos concurrents, quoique. De concurrents à collaborateurs ou pairs, il n’y a qu’un pas, surtout sur internet. Je pense néanmoins et plutôt à des sous-traitants, des fournisseurs. bref à des homologues qui trouveront autant d’intérêt que vous à être sur vos pages.

Réfléchissez d’amont en aval de votre profession. Les visiteurs que vous recevez sont dans le même bain que ceux qu’ils reçoivent, via des chemins différents. C’est intéressant de faire basculer ces visiteurs, tout autant pour vous que pour vos partenaires en puissance.

Partenariats commerciaux

Ces partenariats peuvent de surcroît déboucher sur de réels partenariats commerciaux et vous donner une force supplémentaire dans votre secteur. Pour ce faire, on en revient au contenu qui doit en valoir suffisamment la peine pour qu’un autre site ait envie de présenter le vôtre à ses visiteurs et donc de faire ce lien. C’est à dire d’envoyer des visiteurs vers votre site via un lien effectivement créé pour une information ou un contenu qui l’intéressera. évidemment, une prospection s’impose, et en profondeur.

Il ne s’agit pas de balancer quelques mails à quelques sites vous ressemblant et point. Non, chaque mail est à personnaliser, et vous devez avoir visité le site dit, pas de mauvaises surprises au détour d’une page. Bref, un partenariat s’étudie et se respecte tant par sa qualité de référenceur par procuration, que celle de vous apporter éventuellement plus de trafic.