Un site web

Plusieurs logiciels permettent de créer des pages web : Dreamweaver, Flash… Mais un simple éditeur de texte suffit à un webmaster pour transcrire son code et les transférer en pages web via un ftp (File Transfer Protocol / protocole de transfert de fichiers). Il faut un certain niveau de connaissance, mais une fois aguerri, c’est pratique et peu onéreux.

Les logiciels spécialisés sont plus chers, mais facilitent la vie d’un webmaster, une fois qu’il s’y est formé. En effet, secondés d’outils ou de langages, de services pour dynamiser votre site et gérant le php ; ces logiciels autorisent des niveaux de créations dynamiques et professionnels… sans que le webmaster n’écrire tous le code. Le gain de temps est clair.

Ces outils permettent de créer votre site : une page d’accueil, qui vous présente globalement, votre société, vos services, votre activité. Cette page d’accueil est liée à vos sous rubriques et sous pages, afin d’aiguiser votre présentation : vos produits, vos tarifs, vos offres, vos partenaires, vos fournisseurs, vos points de ventes, vos coordonnées et toutes sortes d’informations peuvent être déclinées, donc données à vos visiteurs. Un site bien construit se veut pratique, chaque page peut être récupérée à tout moment par un menu clair et statique. Votre contenu, lui, diffère de page en page.

Référencement d’un site statique et d’un site dynamique

Le référencement d’un site statique ne pose aucun soucis. Le référenceur doit appliquer des règles d’optimisation et de référencement adaptées et ça roule.

Un site dynamique, quant à lui, est différent à référencer.

Les moteurs de recherche suppriment souvent les pages dynamiques de leurs bases de données.

Cependant, des techniques spécifiques pour le référencement des sites dynamiques existent. Les sites dynamiques sont en vogue sur des secteurs concurrentiels et occupent une grosse part de marché, on ne peut faire sans.

urls exotiques d’un site dynamique – rewriting des urls

Le premier point à soulever sont les urls des sites dynamiques (écrits en ASP ou en PHP), surtout celles que l’on appelle exotiques. C’est à dire qui contiennent des caractères dits  » exotiques « , le point d’interrogation ( » ? « ) et l’esperluète ( » & « ).

Ce genre de pages peut ne pas être indexé simplement parce que les robots les prennent pour similaires, ou parce qu’elles dépendent d’un appellent de requête.
Bien que cela évolue pour les moteurs de recherche principaux, qui ignorent souvent ces pages, plus pour lutter contre le spam.

D’où l’intérêt de l’optimisation des pages et des urls. Il est primordial avant le référencement d’un site dynamique de repenser à un rewriting des urls. Cette action est nécessaire afin de nommer les pages selon leur contenu, un mot suffit en fin d’url, à la place des numéros de pages, pour qu’elles soient lues comme  » statiques  » et non pas comme des données qui s’affichent selon une requête.

Il faut savoir aussi que la mémoire utilisée par les pages dynamiques peut être important e et alourdir considérablement les stocks des bases de données. Les algorithmes de lecture des moteurs de recherches s’essoufflent et perde de l’efficacité face à ces quantités d’information automatiquement induites par les pages dynamiques. Donc vérifiez que votre webmaster soit conscient de cet état des choses.

Il faut également se méfier de certains procédés utilisés par certains programmeurs sur des sites dynamiques, qui tendent à un meilleur référencement, mais qui ne respecte pas l’éthique… à terme cela dessert et est difficile à corriger.

Bien entendu, que ce soit un site dynamique ou pas, ceci n’aura aucun impact pour le référencement sur les annuaires, gérés par des webmasters, des êtres humains qui ont leurs propres critères d’acceptation.