Google décrit et récrit ces techniques, chassées par les algorithmes :

Une page remplie de votre nom de société et mots clés, les pages satellites (« doorway »), les domaines « temporaires », les domaines parallèles (« shadow ») qui utilisent les redirections camouflées, les mots clés soi-disant à saisir dans la barre d’adresse (les résultats de recherche réels sont en fait liés aux messages publicitaires associés), la garantie d’un positionnement à un mot clé qui vous est caractéristique.à emareva, tous mes sites sortent ;°), les faux moteurs de recherche ou les logiciels espions (spyware, scumware).

D’autres méthodes sont à proscrire : le « cloaking » ou masquage, qui consiste à insérer un contenu différent dans le code, de celui vu par les visiteurs, donc destiné seulement aux robots. (exemple, une montagne de mots clés écrits dans la même teinte que votre fond de page, ou des balises alt au contenu non respectueux du réel contenu de la page dite et de celle liée). Vous devez penser visiteurs et non robot d’indexation !

Généralités qu’il faut néanmoins évoquer :

Protégez votre site et accès ftp

Surtout, ne donnez pas vos accès ftp (hébergement à n’importe quel site qui se dit référenceur) car donner ses ftp, c’est autoriser les sites dits à transformer votre site, et surtout à parfois y coller des publicités surgissantes, ou imposantes. Pour ce genre d’insertion, votre accord au préalable est évident.

Attention aux logiciels et référencement massif mais innefficace

Attention aux offres  » alléchantes  » :  » Votre site soumis immédiatement dans plus de xxx moteurs et annuaires  »
Ces opérations en masse sont parfois faites par des logiciels qui peuvent nuire à votre Référencement (attention à l’effet sandbox) et sont traitées en vrac, aucune personnalisation.

Regardez bien les termes : par exemple  » soumis « , sachez que toutes les soumissions ne sont pas toujours validées, dans ce cas il faut continuer sur d’autres outils… ce n’est pas la soumission mais l’indexation qui donne du backlink.

Informez-vous des annuaires et moteurs de recherches dans lesquels votre site sera indexé, si vous n’avez aucune liste, aucune réponse, sachez qu’il y a beaucoup d’annuaires de sites pas toujours tout public, ou simplement spécialisés dans un secteur auquel vous ne désirez pas être associé. Sachez également qu’il y a beaucoup de réseaux mais que peu sont référents.

Votre image de marque, identité visuelle créée par votre référencement

Pensez à votre image et aux professionnels qui trouveront votre site via ces annuaires, est-ce dans la lignée de votre promotion?
Le référencement est un métier. Vous retrouver dans 500 annuaires bas de gamme ne vous aidera pas. De bons annuaires et outils, avec du TR, eux vous aideront à être positionné !

Attention! Méfiez-vous des propositions détournées, et que l’on ne peut pas vous expliquer ni dans la forme, ni dans la technique. Sortir aux premières pages des moteurs de recherches dans les encarts de publicité, n’a rien à voir avec le positionnement du site.

Etre référencé à tout prix

Ne visez pas à être référencés à tout prix, ce n’est pas ce qui compte ! Ce qui compte ce sont les indexations pertinentes que retiendront les moteurs.

Être indexé en masse par des logiciels peut aussi vous desservir, soumettre votre site à des techniques de référencement douteuses peut être fatal et enfin, certains programmes d’indexations automatiques ne sont pas agréés, il faut le savoir.

Vérifiez si vos référenceurs ne sont pas eux-mêmes black listés. Attention, black listé signifie « totalement absent des résultats » Tous les résultats. Ne pensez pas qu’un site est black listé, alors qu’il n’est peut-être pas encore apparent à l’occurrence lancée. le plus simple est de lancer cette requête : nomdusite.com