Site statique / un site dynamique

Définition et compréhension d’un site statique

Un site statique est un site dont le contenu est directement écrit dans le code des pages html ou php. Chacune de ses pages est identifiable et lisible directement par les moteurs de recherches. Si leur contenu est pertinent et surtout si ces pages sont optimisées, chacune peut-être indexée.

C’est avec avec un éditeur HTML (du type dreamweaver) que le webmaster crée des pages web, d’abord sur son ordinateur, qu’il envoie ensuite sur le serveur web (ftp). Le serveur, lui, affiche les pages sur le web selon la demande du visiteur (directement sur le site); ou selon les requêtes tapées dans le moteur de recherches par les internautes (pour sortir aux premières pages de ceux-ci, à une requête, le site dit doit être un minimum référencé, et surtout optimisé).

Les sites statiques sont donc créés et modifiés uniquement via un éditeur HTML, par le webmaster. Le contenu de ses pages ne change pas, il est statique, sauf par intervention de l’administrateur du site via son éditeur. C’est comme un fichier texte en ligne, un fichier word, sur lequel le serveur n’intervient pas. Aucune fonction automatique n’est mise en oeuvre par le serveur. C’est l’intervention humaine qui met à jour le site.

La plus value des sites statiques est leurs contenu et urls directement optimisables, vus par les moteurs, donc facilement indexables. Un avantage pour votre référencement.

Définition et compréhension d’un site dynamique

Les différences majeures entre un site statique et un site dynamique, sont d’ordre technologique et dans la rapidité de mise à jour :

– permettre au client via un admin de modifier le contenu de ses pages, en direct sur son navigateur.

– permettre aux internautes d’intervenir dans des plages qui leur sont réservées.

– permettre par la même à l’administrateur de recueillir des informations laissées par ses visiteurs.

– répertorier et classer différentes données dans des bases de données et les utiliser à volonté, dans l’éthique.

– faire un roulement sur du contenu évolutif, ceci commandé par le programme lié à la base de données, sans intervention humaine

– les sites dynamiques sont pratiques pour les sites de ventes en ligne ou les sites listant un contenu important (bibliothèques… etc), dont l’activité même génère une masse importante de données (produits, tarifs, clients… etc ), la base de données permet de cadrer ceci.

A l’inverse le contenu d’un site dynamique change sans qu’intervention humaine il n’y ait (outre la construction du site en amont). Dans ce cas précis, le programmeur du site travail sur du code et des pages encodées, qui n’ont rien à voir avec ce que le visiteur verra.

Les sites dynamiques sont en quelques sortes des formulaires qui indiquent aux bases de données le contenu à afficher, selon que tel ou tel appel ait été fait dans le navigateur web.

Le programmeur est décisionnaire quant à ce « dynamisme », le visiteur va en profiter grâce à la navigation… et le serveur récupère le contenu des formulaires faits par le programmeurs, pour renvoyer à l’information demandée en ligne par des clicks.

Les urls des sites dynamiques sont dites exotiques, et plus difficiles à indexer… j ‘en reparle plus loin, quand nous en serons au référencement.

Les animations restent du flash, à ne pas confondre avec du dynamique.

Définition et compréhension d’un site flash

Les sites flash sont ceux devant lesquels vous avez l’impression d’être devant une vidéo. Ce sont des animations. A savoir le langage fermé du logiciel de création (Flash) empêche les robots d’accéder aux contenu… donc là aussi important d’optimiser les éléments flash, et peut-être préférer leur intégration dans une construction basique html – php.